Philosophie-et-theologie-2

Le philosophe et la théologie

De Étienne Gilson. Librairie Arthème Fayard, 1960, 264 p.
8,00 €

Bon état. Dos marqué, une mention manuscrite dans les premières pages

Le philosophe et la théologie. Un titre qui paraîtra sans doute austère. Qu'on ne s'y trompe pas ! Le livre qu'il recouvre est le moins austère qui soit, le plus vivant, le plus personnel aussi qui soit sorti de la plume d'Étienne Gilson, de l'Académie française. De quoi s'agit-il ? Écoutons l'auteur lui-même répondre : de "l'aventure d'un jeune Français à l'Église, de toute sa formation philosophique à l'Université, mis par Clio aux prises avec le problème de trouver un sens précis à la notion de théologie, consumant une partie de sa vie dans la discussion de ce problème et trouvant la réponse... trop tard pour qu'elle pût encore lui servir".

Un livre de souvenirs, donc ? En un sens, oui. Une discussion d'idées ? Également. Disons : un livre de réflexions bardé de souvenirs, un livre de souvenirs entrelardé de réflexions. Tout se tient étroitement dans cette "autobiographie de la pensée gilsonienne", et cela fait un ensemble étonnant. D'innombrables figures passent au long de ces pages, celles que l'auteur a rencontrées sur sa route, celles qu'il a aimées, celles auxquelles il s'est heurté : Bergson, Durkheim, Laberthonnière, Sertillanges, Maurras, Maritain, et combien d'autres. Portraits étincelants de verve, mais dont aucun ne fait hors-d'œuvre, chacun s'insérant dans le cadre vivant de l'évolution spirituelle de l'auteur.

En définitive, comment Étienne Gilson l'a-t-il résolu, le problème qui a préoccupé toute sa vie ? Le livre que voici répond à la question. La philosophie doit-elle se mettre à l'école de la théologie et, pour parler congrûment des choses métaphysiques, les philosophes chrétiens n'auraient-ils pas intérêt à suivre quelques cours à la Grégorienne ? Une leçon leur est offerte ici, avec un humour, une verve, et une passion aussi, qui jamais ne s'affaiblissent. Comment certains l'entendront-ils ?

 

Table des matières

Les enfances théologiques

Universitas magistrorum

Le désordre

La théologie perdue

La théologie retrouvée

Le cas Bergson

Les absences de la Sagesse

La revanche de Bergson

La philosophie chrétienne

L'art d'être thomiste

L'avenir de la philosophie chrétienne

 

Librairie Arthème Fayard, 1960, 264 p.

Auteur
Étienne Gilson