L-Aude-traversiere-2

L'Aude traversière : récits de voyage

De Jean-Michel Deveau. Atelier du Gué, 1995, 160 p.
5,00 €

Occasion, bon état

Jusqu’au XXe siècle, on ne pénètre pas dans l’Aude, mais on y passe pour gagner Toulouse ou la Méditerranée. Certains empruntent le canal du Midi, d’autres les voies terrestres. Ramel, Blanchot de Brenas, Stendhal, Taine, Young, Perdiguier et Mérimée, mais aussi les compagnons anonymes qui effectuaient leur tour de France, quelques étrangers qui inventaient le tourisme… Tous ont laissé dans leurs récits, l’image d’une région méconnue, difficile d’accès, riche en curiosités.
Narbonne, Carcassonne, Castelnaudary nous sont décrites au fil des siècles. Mais aussi les paysages, les bourgades que traversent les voyageurs, le canal du Midi lorsqu’il était voie de communication et qu’on l’empruntait pour aller à la Fête-dieu à Toulouse, le littoral et ses champs généreux, la Cité en ruine, les fabuleuses Corbières, Lagrasse, Mouthoumet, Lanet… le Lauragais, Montolieu et ses fabriques de draps… Caunes-Minervois et ses carrières de marbre, Quillan et le bois des Pyrénées, Limoux et sa blanquette…

Jean-Michel Deveau, historien et voyageur, a publié plusieurs études sur l’histoire régionale et s’intéresse à la littérature de voyage. Il est également le spécialiste incontesté de l’histoire de l’esclavage et de la traite des Noirs à laquelle il a consacré de nombreuses études et ouvrages.

 

Table des matières

L'Aude à la croisée des chemins

De Gaule en France

Premiers touristes étrangers

La visite de Mérimée

Pèlerinages à Carcassonne

La grande aventure

Compagnons et gens de métiers

De voyages en exils

 

Atelier du Gué, 1995, 160 p.

Auteur
Jean-Michel Deveau