Joe-Bousquet-ou-le-genie-de-la-vie-2

Joë Bousquet ou le génie de la vie

Cahiers Joë Bousquet et son temps, 2000, 388 p.
20,00 €

Occasion, très bon état

Joë Bousquet, né à Narbonne (Aude) le 19 mars 1897 et mort à Carcassonne (Aude) le 28 septembre 1950, est un poète et écrivain français.

Pendant la Première Guerre mondiale, le 27 mai 1918, âgé de 21 ans, il est grièvement blessé lors du combat de Vailly : il est atteint à la colonne vertébrale par une balle allemande. Paralysé à hauteur des pectoraux, il perd l'usage de ses membres inférieurs. Il demeurera alité le reste de sa vie, au 53 rue de Verdun à Carcassonne, dans une chambre dont les volets seront fermés en permanence. (source Wikipédia)

Au travers de ses nombreuses approches, cette livraison mêle poètes, universitaires, amis d'Oc et d'Italie.

Joë Bousquet est présent avec l'édition de textes inédits, tel la Conférence sur le libre arbitre cher à Gaston Massat, des extraits du Tableau noir, de la réédition du Salut d'une parole, de correspondances. Plusieurs articles témoignent des rencontres fondatrices avec Joë Bousquet.

Cet ouvrage réunissant des contributions rédigées entre 1997 et 2000 paraît l'année du cinquantenaire de la mort de Joë Bousquet. Par son foisonnement et son ton, il permet d'estomper l'aspect figé que prennent parfois les commémorations, pour affirmer au contraire, comme le précise son titre, que Joë Bousquet reste celui qui sut avoir le génie de la vie.

 

Sommaire

Présence de Joë Bousquet, par Roland Garrigues

Fidélité, par Alain Freixe

 

Rencontres

Le choix de Vailly, par Ginette Augier

Conférence sur le libre arbitre (inédit), par Joë Bousquet

Image privée, par Frédéric Jacques Temple

Deux lettres de Joë Bousquet, par Maurice Nadeau

Le salut d'une parole (présentation de Gaston Puel), par Joë Bousquet

 

Études

Au centre du siècle - Histoire d'un acte manqué, par Félix Castan

Le Don Juan brisé, par Ginette Augier

Tournant, tourne et retour chez Joë Bousquet, par Alain Freixe

Entretien sur Joë Bousquet, par Joseph Brami, Charles Bachat et Annamaria Laserra

Joë Bousquet et le sentir incarné des mots, par Adolfo Fernandez-Zoïla

Joë Bousquet : veilleur du non lieu, du silence, de l'irraison, par Jean-Louis Clarac

Pour une phénoménologie de la perversion, par Katy Barasc

Joë Bousquet : exercices de la nuit, par Adriano Marchetti

 

impressions

Lire Joë Bousquet aujourd'hui, par Serge Bonnery

Notes, l'étoilement..., par Jean Gabriel Cosculluela

Une modernité baroque, par Félix Castan

Le Médisant de Carqueyrolles, par Gaston Puel

Lettres à un jeune poète, par Geneviève André-Acquier

La Connaissance du soir : note de lecture différée, par Dominique Sorrente

La Connaissance du soir ou l'obsession du désir, par Anne Gualino

À propos de Mygale, par Thierry Chaumet

La matière de son corps, par Robert Briatte

"L'Amour La Poésie", lecture de Traduit du silence, par Jean-Marie Barnaud

 

Carnet

Le Tableau noir (extrait d'un carnet inédit - présentation de Jean Gabriel Cosculluela), par Joë Bousquet

Trois dessins de Joë Bousquet, par Jean Camberoque

 

Cahiers Joë Bousquet et son temps, 2000, 388 p.