Inventaire-eglises-Ariege-2

La résistance aux inventaires d'églises en Ariège (1906)

De Nathalie Niedziela. Lacour, 2005, 176 p.
15,00 €

Très bon état, une mention manuscrite en première page

9 décembre 1905 : vote de la loi de séparation des Églises et de l'État.

Janvier 1906 : débuts des opérations d'inventaires.

Conséquence de la loi de Séparation Églises-État de 1905, la résistance aux inventaires d'églises retrace un épisode marquant de l'histoire de l'Ariège et de ses habitants. Dévots de Dieu et anti-républicains contre Libres-penseurs et anti-cléricaux s'opposent sur cette terre austère éloignée du pouvoir central de Paris. Période troublée, ponctuée d'actes de résistance contre l'État français dont le plus marquant reste sans doute l'inventaire de l'église de Cominac avec la présence de quatre ours.

Cet ouvrage est l'aboutissement d'une année de recherches auprès des archives départementales de l'Ariège et la soutenance en septembre 1995 à l'Université Toulouse-Le Mirail d'un mémoire de maîtrise d'histoire contemporaine.

 

Table des matières

Introduction

Avant-propos - Présentation de la loi de 1905

 

L'accueil de la loi de Séparation en Ariège

 

L'opinion de la population avant le vote de la loi

Vive la loi ! ou l'opinion favorable de certains

Combattre la loi à tout prix

 

Accepter la loi ou la refuser en résistant ?

Statistiques sur les oppositions à la loi en Ariège

Géographie de la résistance

 

Les inventaires d'églises en Ariège

 

Les inventaires sans histoires

 

Les débuts de la résistance : la propagande de l'Église

 

L'opposition aux inventaires

Les formes de résistance

La lettre de protestation ou la définition de l'énnemi

L'organisation de la résistance

 

L'action républicaine contre les catholiques

 

Un inventaire marquant : l'église de Cominac d'Ercé

L'inventaire de 1906

1995, ce qui reste de 1906

 

Conclusion

 

Notes

Liste des cartes, graphiques et documents annexés

Liste des journaux cités

Liste des sources consultées

Bibliographie

 

Lacour, 2005, 176 p.

Auteur
Nathalie Niedziela