Necronomicon-Belfond-1979-2

Le Necronomicon

Belfond, 1979, 222 p.
17,00 €

Coins usés, quelques marques sur la couverture

Quand, pour la première fois, l'existence du Necronomicon - ce guide de l'Empire des Morts - fut révélé par Howard Phillips Lovecraft, dans une nouvelle écrite en 1922, l'émoi fut immense dans le monde entier. Les libraires furent submergés de commandes tandis que bouquinistes et antiquaires se mettaient fiévreusement en quête du mystérieux ouvrage.

Mais il aura fallu attendre plus d'un demi-siècle après sa redécouverte par Lovecraft pour qu'une édition du Necronomicon soit disponible.

Pendant ce laps de temps, une vive controverse ne cessa de rebondir entre les disciples du Pr. S.T. Joshi, de la Miskatonic University (qui attribuaient l'ouvrage à Lovecraft lui-même) et les spécialistes des sciences occultes, convaincus de l'authenticité du grimoire. L'illustre écrivain Jorge Luis Borges faisait preuve, lui aussi, du plus total scepticisme jusqu'au jour où, par hasard, il mit la main sur un exemplaire poussiéreux du Necronomicon sur les rayons de la bibliothèque de Buenos Aires...

Ce livre aux prolongements redoutables, ce livre que beaucoup auraient souhaité ne jamais voir publié, ou, à la rigueur, réservé aux seuls initiés, le voilà enfin, dans son intégrité absolue et accompagné d'un appareil critique - préfaces, notes et commentaires - qui lui restitue tout son pouvoir.

 

Sommaire

Histoire du Necronomicon, par Howard Phillips Lovecraft

Préface au Necronomicon, par Paul-R. Michaud

Introduction, par Colin Wilson

Lettre du Dr Stanislaus Hinterstoisser

Le Necronomicon : commentaire, par Robert Turner

Déchiffrage du manuscrit de John Dee, par David Langford

Fragments du Necronomicon, avec un avant-propos de Robert Turner

Al-Azif, le livre de l'Arabe Abdul al-Hazred

 

Appendices

Le jeune Lovecraft, par L. Sprague de Camp

Les rêves de noms éteints : ce qu'enseigne le sommeil, par Christopher Frayling

Lovecraft et son environnement, par Angela Carter

 

Belfond, 1979, 222 p.