Chansons notées de la Très Vénérable Confrérie des Maçons Libres, précédées de quelques pièces de poésies convenables au sujet, et d'une marche

De Jean-Christophe Naudot. Bélisane, 1981, 44 p.
19,00 €

Excellent état

Réimpression d'une plaquette publiée en 1737.

L'ouvrage comporte textes et partitions.

En présentant la réédition complète du premier recueil de chansons maçonniques françaises publié à Paris en 1737 par le Frère Naudot, nous pensons intéresser non seulement le spécialiste des origines de la franc-maçonnerie en France, sous l'Ancien Régime, mais aussi l'amateur.

Jean-Christophe Naudot (1719-1762), compositeur et flûtiste, fut nommé surintendant de la musique à la loge Coustos-Villeroy le 7 mai 1737 ; c'est cette même année qu'il adjoindra aux chansons traduites de l'anglais par De La Tierce et Lanza, tout d'abord quatre poèmes d'importance diverse, puis deux chansons de sa composition, c'est ainsi que se forma l'édition originale, entièrement gravée, de ce célèbre petit volume que nous publions ici en fac-similé.

Ce recueil fit de J. C. Naudot le premier compositeur français de musique maçonnique.

Bélisane, 1981, 44 p.

Auteur
Jean-Christophe Naudot